Guide du Levant

Végétation

reserve-naturelle-2312.jpg

Maquis haut et végétation dense

Maquis bas

Le Domaine des Arbousiers est constitué principalement d'un maquis haut, remarquable ensemble sauvage possédant à la fois une belle couverture végétale dense et d'une grande richesse floristique et faunistique. Ce maquis d'arbousiers, de bruyères arborescentes, de filaires, de nerpruns, lentisques et myrtes, possède toutefois une originalité botanique.

Les chênes-verts, aboutissement de la forêt méditerranéenne (ou climax) qui recouvraient l'ile il y a bien longtemps, n'ont pu se reproduire qu'en de rares points épargnés par le feu ou la hache des bûcherons, des charbonniers ou des militaires. Aucun n'a survécu dans cette partie de l'ile.

Filaires à feuilles larges et moyennes, arbousiers et bruyères arborescentes sont donc les composants d'une forêt sub-climacique remplaçant ici la forêt de chênes-verts et dont les scientifiques suivent l'évolution avec intérêt.

Le sol silicieux acide, le climat méditerranéen doux et humide en hiver, très chaud et sec en été, le rôle thermique joué par la mer ainsi que l'exposition du domaine au mistral, conditionnent la nature et le développement des espèces que l'on peut observer, entre autres espèces particulières, rares ou protégées :

  • sur les "pelouses" : des orchidées (barlia robertiana, néotinée tachetée), le chardon à trois épines.
  • sous le maquis : des fougères telles que la doradille à feuilles ovales, le petit houx, des orchidées (limodore à feuilles avortées, helléborine à larges feuilles), dans les chemins sableux, le petit gaillet, endémique des iles d'Hyères.
  • dans la zone de l'oléolenstique ou "brousse littorale" : la germandrée de la mer ou herbe aux chats, la germandrée de marseille ou herbe à la pomme, l'immortelle stoechas, l'euphorbe arborescente.
  • sur le liseré côtier : le statice nain, la criste marine, la très rare romulée de florent, endémique du Levant, de Port Cros et du cap Bénat et des plantes géophytes, parentes de plantes cultivées : glaïeul sauvage, narcisse tazette, ail rose et poireau sauvage.

A 200 mètres de la réserve, dans les falaises du bord de mer, la dauphinelle de requien, endémique des iles d'Hyères, requiert tout autant de soins et la surveillance des gestionnaires du domaine et des scientifiques.

© Textes Claude Teilhol

Photos Réserve Naturelle

Visitez notre site photo

Levant Naturisme

Arbousiers et Arbouses

arbousiers-2321.jpg

Photo de la nature en avril

En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous offrir le meilleur service.